Le métier d’avenir : Moniteur d’auto-école – Titre ECSR

Prochaine session: Nous sommes en  période de recrutement pour  la session de SEPTEMBRE 2017

Mission : transmettre un savoir !

Le moniteur auto-école apprend à conduire un véhicule (véhicule de tourisme, moto, poids lourd) à toute personne souhaitant passer son permis de conduire. Il assure l’enseignement pratique de la conduite, sous forme de leçons particulières et l’enseignement théorique du code de la route dans le cadre de leçons collectives en salle audiovisuelle. Son rôle est de préparer ses élèves à réussir l’examen du permis tout en développant chez le futur conducteur la prudence, les réflexes, la maîtrise de soi et le sensibiliser à la sécurité.

Autres appellations : Enseignant de la conduite automobile et de la sécurité routière

moniteur-auto-ecole

Titres et certifications

TITRE PROFESSIONNEL DELIVRE PAR LE MINISTERE CHARGE DE L’EMPLOI : le titre professionnel d’enseignant de la conduite et de la sécurité routière (ECSR). Cette nouvelle formation (de niveau bac + 2) sera plus longue que le Bepecaser (1200 h contre 630h pour le Bepecaser). Elle comprendra 2 certificats : le Certificat de Compétences Professionnelles 1 (CCP1) pour former des apprenants conducteurs par des actions individuelles ou collectives dans le respect des cadres réglementaires en vigueur ; le Certificat de Compétences Professionnelles 2 (CCP2) pour sensibiliser l’ensemble des usagers de la route à l’adoption de comportements sûrs et respectueux de l’environnement.

Une personne désirant devenir enseignant de la conduite aura deux chemins différents pour y parvenir. Elle pourra soit s’inscrire dans un centre de formation agréé et suivre l’intégralité de la formation (CCP1 et CCP2). Dans ce cas, elle devra effectuer un stage en entreprise de 280 heures durant lesquelles elle sera placée sous la responsabilité d’un enseignant de la conduite et pourra être actrice. Soit, elle pourra opter pour une formation en alternance en signant un contrat de professionnalisation avec une auto-école. Dans ce cas, elle pourra dès l’obtention de son 1er CCP participer activement à l’activité de l’entreprise en donnant des cours en relation avec la thématique du 1er CCP obtenu.

Principales compétences

  • Règles de conduite et de sécurité routière
  • Connaissance des procédures administratives et réglementaires
  • Compétences pédagogiques et psycho éducatives
  • Gestion d’un parc de véhicules
  • Gestion comptable et financière
  • Définir un ou des objectifs d’apprentissage et construire un scénario pédagogique adapté
  • Repérer et prendre en compte les acquis et les prérequis en matière d’expérience de la conduite et de connaissances en sécurité routière
  • Analyser l’évolution de la situation pédagogique et ajuster ses interventions

Principales tâches

  • Préparer et animer une séquence de formation collective ou individualisée à l’enseignement de la conduite automobile et de la sécurité routière
  • Évaluer la qualité pédagogique d’une formation théorique ou pratique et en tirer des enseignements
  • Expliquer le maniement et le fonctionnement du véhicule et dispenser les cours pratiques de conduite, de pilotage en plateau et en circulation
  • Tenir compte du programme de formation et de la progression pédagogique du ou des apprenants et de l’environnement
  • Préparer et animer une séquence d’éducation et/ou de sensibilisation à la sécurité routière
  • Réaliser les différentes tâches administratives et logistiques liées à une action de formation théorique, pratique ou de sensibilisation à la sécurité routière.
  • Renseigner la fiche de suivi de formation et accompagner l’élève pour remplir son livret d’apprentissage de la conduite
  • Accompagner les apprentissages en mettant en œuvre des stratégies, des techniques de repérage, de prise en compte et de régulation des difficultés d’apprentissage
  • Analyser avec son élève sa prestation à l’épreuve pratique du permis de conduire
  • Suivre la maintenance et l’entretien des véhicules (contrôle visuel, réglementaire, mise à niveau …)

L’environnement de travail

L’activité de cet emploi s’exerce au sein d’écoles de conduite, centres de formation,… en contact avec différents intervenants (clients, institutionnel, écoles, entreprises, ) Elle varie selon la structure (école de conduite, centre de formation, services de l’Etat, …), le type de véhicule/engin (automobile, moto, poids lourd, bateau, …)

Les tendances du métier de : Moniteur d’auto-école

Nombre d’offres d’emplois collectées par Pôle emploi. Certains employeurs utilisent d’autres méthodes de recrutement.
En France, on compte environ 12 000 bureaux d’auto-école et centres de perfectionnement de la conduite et 100 associations spécialisées dans le domaine. Elles emploient près de 26 000 personnes. Les emplois se situent principalement dans les grandes et moyennes agglomérations. La diversification des tâches permet à la profession de maintenir son niveau d’activités. Étant donnée la forte rotation du personnel, les recrutements se font en permanence.

Adieu BEPECASER, place au Titre Pro ECSR

Lire l’article sur le titre pro ECSR